Vous êtes ici : Accueil > Lycée Jacques Prévert > Histoire du lycée > Histoire du lycée
Publié : 17 juillet 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

Histoire du lycée

Jusqu’en 1968, Boulogne n’avait droit qu’à une annexe du Lycée La Fontaine installée dans une usine désaffectée. Son premier lycée est inauguré, en septembre 1968, par M. Edgar Faure, Ministre de l’Education nationale.
C’est alors un lycée classique comportant quelques classes de collège qui disparaissent en 1975 tandis qu’ouvrent les premières classes de gestion.

Lycée

Le lycée reste seize ans sans autre nom que des noms d’emprunt (on l’appelle Lycée Paul Bert ou Lycée de Boulogne), avant d’adopter officiellement celui de Jacques Prévert. Un choix tout à fait opportun pour ce lycée car il s’ouvre en 1989 à la création artistique avec la naissance d’un BTS audiovisuel-multimédia. Un BTS aujourd’hui très réputé dans son domaine. Comme si l’ombre de l’artiste multiforme (poète, scénariste, plasticien) veillait avec bienveillance sur les élèves de l’établissement. Mais si son nom porte naturellement le lycée Jacques Prévert vers les arts, il ambitionne désormais d’approcher l’excellence dans le domaine scientifique.
Ainsi, en 2008, le lycée élargit encore ses domaines de compétences avec l’ouverture d’une Classe Prépa BCPST. Parallèlement à ses évolutions, l’aspect matériel change peu à peu.
Après une rénovation partielle des locaux en 1997, des travaux sont lancés en 2006 pour une rénovation totale. Ainsi, le lycée bénéficie de locaux entièrement rénovés depuis la rentrée 2010.

Portfolio automatique :